Cap ou pas Cap? Édition Charleroi du 11 janvier au 27 février 2022 au Bois du Cazier

Bloquez déjà vos agendas, le Musée du capitalisme débarque à Charleroi, au Bois du Cazier, du 11 janvier au 27 février 2022!!!
Suites aux restrictions et incertitudes liées à la Covid-19, l’équipe de Cap ou pas Cap a décidé de reporter la venue du Musée du capitalisme à Charleroi initialement prévue pour janvier 2021 à janvier 2022.
Cela nous permettra d’accueillir les groupes de visiteurs/euses de manière plus sereine, et d’avoir plus d’échanges lors de ces visites.
D’ici-là, nous continuons à questionner le capitalisme et ses facettes en vous proposant, une fois par mois, une soirée Up-grade qui vous remuera les méninges et poussera le débat.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Le Musée du capitalisme est une exposition itinérante engagée mais non partisane sur le système économique capitaliste et ses influences sur la santé, l’éducation, l’alimentation, la culture, la consommation… Divisée en quatre espaces thématiques (origines, espoirs, limites, alternatives), cette exposition est un outil au service de la citoyenneté active. Elle a pour but d’ouvrir le débat de manière constructive pour acquérir des clés de compréhension de notre société et se construire sa propre idée sur ce système complexe qui structure nos vies.

Accompagné·e·s d’un·e guide, venez parcourir ces espaces, poser vos questions, réfléchir à notre société, et débattre de son avenir !

D’autres événements seront également proposés en lien avec la venue du musée, n’hésitez pas à consulter le programme !

Vous pouvez également devenir guide et participer aux formations pour les futurs guides (dates à déterminer).


Infos pratiques

  • Dates : du 11 janvier au 27 février 2022 (fermé le lundi)
  • Lieu : Musée du Bois du Cazier, 80 rue du Cazier – 6001 Marcinelle, accessible en bus
  • Tarif : 3,5 € avec réservation et 8,5 € sans réservation
  • Visites guidées de 2 heures par groupe de 20 personnes à 9h30 et 13h30 en semaine, et à 10h30 et 14h le samedi
  • Scolaires dès la 5ème secondaire. Remise d’un dossier pédagogique et/ou animation préalable en classe possible
  • Plus d’informations via charleroi@museeducapitalisme.org
  • Dernières nouvelles sur notre page Facebook

Agenda

Cet agenda sera mis à jour au fur et à mesure, pour des nouvelles toutes fraîches, n’hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook.

  • 10 juin 2021 à 18h30 au Bois du Cazier : Rencontre Upgrade : Le capitalisme numérique comme solution à (tous) vos problèmes ?
La pandémie de covid-19 a accentué notre dépendance au numérique : s’informer et communiquer via les réseaux sociaux, se réunir en vidéo-conférences, faire ses achats en ligne, payer sans contact… tous ces gestes sont devenus (encore plus) banals et sont appelés à s’ancrer toujours davantage dans notre quotidien.
Dans son plan de relance post-covid, la Wallonie a d’ailleurs prévu 270 millions d’euros pour la numérisation et la digitalisation. « La Région Wallonne veut intensifier la numérisation de son économie », nous dit-on. Avec en filigrane l’installation polémique de la 5G, sans aucun débat de société sur son utilité et la pertinence (notamment d’un point de vue écologique) d’une consommation massive d’ « objets connectés ».
Quelques entreprises, connues sous l’acronyme Gafam (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) se disputent le gâteau de nos données personnelles et de leur monétisation. Certains gouvernements, comme en Chine, n’hésitent pas à mettre ces capacités de récolte gargantuesque de données aux service d’un contrôle social et politique. À tel point que certain·e·s parlent aujourd’hui de « capitalisme de surveillance ».
Quel en est l’impact sur nos vies ? Quelles transformations est-ce que cela implique dans la logique d’accumulation capitaliste ? Comment se positionner face à ces enjeux ?
C’est que nous vous invitons à discuter (en présentiel, évidemment) avec BRUNO PONCELET, formateur au CEPAG et auteur de « Le capitalisme numérique : en route vers e-avenir radieux ? » (2014), « L’État électronique : comment ? Pourquoi ? » (2020), ainsi que tout récemment de « Asymétries numériques » (2021).
Dans le cadre de la venue du Musée du Capitalisme à Charleroi en janvier 2022, les partenaires de celui-ci se penchent sur différentes facettes du capitalisme afin de mieux les mettre en débat.
Informations pratiques :
– La rencontre se fera dans le respect des mesures sanitaires en vigueur (distanciation physique, port du masque, gel hydro alcoolique à disposition). Afin de nous permettre de respecter la jauge maximale de la salle (75 % d’occupation), nous vous demandons de vous inscrire via le formulaire.
https://crm.cncd.be/…/capitalisme-numerique-comme…
– Où? Salle Providence au Bois du Cazier – 80, rue du Cazier – 6001 Marcinelle
– Quand? le 10 juin 2021, à 18h30
– Inscription OBLIGATOIRE via le formulaire ci-dessus
  • 29 avril 2021  à 18h00 : Ciné-débat / Rencontre Upgrade : Capitalisme et alimentation

S’il y a bien quelque chose que nous faisons tous les jours, c’est manger. Et dans ce moment, là aussi, le capitalisme impacte nos vies, nos santés mais aussi nos capacités de choix !

A l’occasion de la venue à Charleroi (de janvier à février 2022) du Musée du Capitalisme, le collectif Cap ou pas Cap vous propose de découvrir le film “L’empire de l’or rouge” (voir plus bas) puis de nous retrouver le 29/4 à 18h pour un débat « Capitalisme et alimentation » en compagnie de Gérard Choplin, agronome de formation. Il a joué un rôle moteur dans la construction, le développement et l’animation de la Coordination Paysanne Européenne de 1982 à 2008. Il est aujourd’hui analyste-rédacteur indépendant sur les politiques agricoles, commerciales et alimentaires. (https://gerardchoplin.wordpress.com/author/gchoplin/)

Durant la soirée nous tenterons donc de mettre en boite la mécanique économique donnant abusivement le pouvoir aux multinationales mais aussi, nous reviendrons aux actions de luttes concrètes actuellement en mouvement pour refaire de l’alimentation de qualité un droit accessible à chacun·e·s mais aussi aux mains de tous et toutes !

Pour visionner le film :

Durant, trois jours, du 27 au 29 avril, vous pourrez visionner GRATUITEMENT le film chez vous quand vous voulez.

Pour avoir accès au film, inscrivez-vous par mail à charleroi@museeducapitalisme.org et vous recevrez ainsi un code qui vous permettra de regarder le film en ligne.

Ensuite, rejoignez-nous pour un débat le 29 avril, à partir de 18h sur Zoom via ce lien :https://zoom.us/j/96289731189?pwd=WWVOaEFhZVk3U2poZEhlUlJ4MFJIQT09 (ID de réunion : 962 8973 1189 – Code secret : 948116)

Résumé du film :
Fruit pour le botaniste, légume pour le douanier, baril pour le trader. En moins d’un siècle la tomate est devenue un aliment incontournable de l’alimentation humaine. Transformées en usine, conditionnées en baril de concentré, ces tomates circulent d’un continent à l’autre. Pour raconter la spectaculaire diffusion universelle de cette tomate que tout le monde consomme, il fallait une fresque planétaire. Le rouge du coulis et du ketchup – de la pizza et du hamburger – nous relate une histoire méconnue du capitalisme agro-industriel qui s’avère être aux origines de la globalisation.. Des cueilleurs ouïgours du Xinjiang en Chine aux magnats de la tomate californienne, des industriels italiens aux producteurs africains, l’histoire de la tomate d’industrie et sa division internationale du travail contemporaine nous offrent un récit inattendu mettant à nu la complexité de notre monde.

Bon appétit!

  • 25 mars 2021  à 19h00 : Rencontre/débat Upgrade : Capitalisme et libre-échange : impacts et alternatives
Dans le cadre de la venue du Musée du Capitalisme à Charleroi en janvier 2022, les partenaires de celui-ci se penchent sur différentes facettes du capitalisme afin de mieux les mettre en débat.
Le libre-échange a toujours été une condition au développement du capitalisme. Pour garantir sa rentabilité, le capital a besoin de s’étendre toujours plus, géographiquement mais aussi dans les différentes sphères de l’activité humaine (par la privatisation de secteurs de l’économie qui jusque là échappaient au marché, par l’appropriation des terres, par la dépossession des peuples indigènes, par la transformation des ressources naturelles en marchandises, etc.)
Avec le tournant néolibéral, cette expansion du capital s’est accompagnée de la signature de traités de libre-échange, qui visent à encadrer les relations commerciales entre les pays, mais qui donnent aussi les armes aux entreprises pour attaquer les États qui mettraient trop de zèle à défendre les droits sociaux ou l’environnement.
Où en est-on aujourd’hui, à l’heure où l’Union européenne s’apprête à ratifier un accord de libre-échange avec le Mercosur qui ne respecte pas les balises essentielles en termes de respect des droits humains et de normes sanitaires, sociales et environnementales ? Comment se mobiliser ? De quels outils pouvons-nous nous doter au niveau mondial, européen ou belge pour reprendre le dessus sur le marché ? Quels sont les impacts de ces traités de libre-échange dans notre vie quotidienne, notamment dans l’agriculture ?
Nous vous proposons d’en discuter avec :
Sophie Wintgens, chargée de recherche sur le commerce international au CNCD-11.11.11 ;
et Vincent Delobel, agriculteur engagé dans la défense des droits des paysan.ne.s au Nord et au Sud.
Informations pratiques : la conférence se déroulera sur la plateforme zoom via le lien suivant : https://us02web.zoom.us/j/88303230971
  • 23 février 2021 à 18h00 : Rencontre/débat Upgrade : L’écoféminisme comme porte de sortie au capitalisme? // épisode 2.
Dans le cadre de la venue du Musée du Capitalisme à Charleroi en janvier 2022, les partenaires de celui-ci se penchent sur différentes facettes du capitalisme afin de mieux les mettre en débat.
Le thème de cette vidéo-conférence sera consacré à « L’écoféminisme, comme porte de sortie au Capitalisme? ». Un autre angle d’entrée/d’approche alliant écoféminisme, intersectionnalité est-il envisageable dans cette possible convergence des luttes ? Les jeunes et moins jeunes dénoncent un “capitalisme patriarcal” ou le “patriarcat capitaliste”. Qu’est-ce que cela veut dire? Qu’est-ce que l’écoféminisme et l’intersectionnalité ? Quels sont les points communs et les divergences entre l’écoféminisme, le féminisme et l’intersectionnalité ?
Pour en re-parler et approfondir le débat, nous accueillons :
Pascale Vielle, professeure de droit social à l’UCL, Elle s’est notamment consacrée aux thèmes de la protection sociale, de la gouvernance du droit social, de l’égalité des femmes et des hommes et du “droit et genre”.
Florence Vierendeel chargée d’études chez les FPS, qui traite de questions transversales, tels que les violences faites aux femmes, l’environnement ou encore l’actualité politique, sous l’angle du genre.
Infos pratiques : selon les mesures sanitaires, la soirée et conférence se déroulera sur la plateforme zoom via le lien suivant : https://us02web.zoom.us/j/82879824709
  • 28 janvier 2021 à 18h00 : Rencontre/débat Upgrade : La triple domination et la convergence des luttes

Les partenaires du Musée du capitalisme à Charleroi se penchent sur les différentes facettes du capitalisme afin de mieux les mettre en débat…

Depuis son émergence, la théorie féministe a été marquée par des débats autour de l’analyse du patriarcat, du type de rapport(s) de pouvoir qu’il met en jeu, mais aussi de son articulation à la classe et à la race. Nous reviendrons sur chacune de ses différentes composantes afin de comprendre l’articulation de cette triple domination et identifier comment la combattre ? Quels enjeux politiques et stratégiques pour les mouvements qui s’y attaquent ?
Intervenante : Aurore Koechlin militante féministe et doctorante en sociologie à l’université Paris 1. qui réalise une thèse sur la gynécologie médicale en France et Angela SCIACCHITANO, coordinatrice de la Cellule Lutte Contre les Discriminations du CEPAG
Informations pratiques : Cette événement se déroulera via la plateforme ZOOM, via le lien: https://us02web.zoom.us/j/83516513105…
  • 10 novembre 2020 : Rencontre/débat Upgrade : L’écoféminisme comme porte de sortie au capitalisme?
Dans le cadre de la venue du Musée du Capitalisme à Charleroi en 2021, les partenaires de celui-ci se penchent sur différentes facettes du capitalisme afin de mieux les mettre en débat.
Les jeunes et moins jeunes dénoncent un “capitalisme patriarcal” ou le “patriarcat capitaliste”.
Qu’est-ce que ça veut dire? Qu’est-ce que l’écoféminisme? Peut-on lier capitalisme, écologie et féminisme?
Pour en parler nous recevons Pascale Vielle, professeure de droit social à l’UCL, Elle s’est notamment consacrée aux thèmes de la protection sociale, de la gouvernance du droit social, de l’égalité des femmes et des hommes et du “droit et genre”. Et nous recevrons aussi Florence Vierendeel chargée d’études chez les FPS, qui traite de questions transversales, tels que les violences faites aux femmes, l’environnement ou encore l’actualité politique, sous l’angle du genre.
Infos pratiques: La conférence se déroulera en virtuel, via le lien suivant (plateforme Zoom) :
https://us02web.zoom.us/j/85736210162…
  • 24 septembre 2020 : Rencontre/débat Upgrade en ligne : Capitalisme et coronavirus 
Dans le cadre de la venue du Musée du Capitalisme à Charleroi en 2021, les partenaires de celui-ci se penchent sur les «gros mots» du capitalisme afin de mieux les mettre en débat…
Le thème de cette séance sera consacré au «Capitalisme et crise du Coronavirus»:
Confinement, saturation des hôpitaux, épuisement du personnel soignant, restriction des libertés pour sauvegarder la santé collective, discours politique de crise, chômage et désemploi massif, définancement de la sécurité sociale… La pandémie de Coronavirus et sa gestion que nous vivons actuellement a révélé, à un niveau mondial, les failles du système néolibéral. Que nous apprend cette crise sur notre société et sur le modèle économico-politique qu’elle a choisi? Ce modèle permettra-t-il de faire face à d’autres crises du même genre?
Pour en parler nous recevons Jean Cornil, conseiller politique chez Présence et Action Culturelles, après avoir été Directeur-adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, Sénateur et Député fédéral.
Infos pratiques : événement via zoom, suivez ce lien pour nous rejoindre : https://us02web.zoom.us/j/89704841392
  • 11 juin 2020 : Rencontre/débat Upgrade en ligne : Le capitalisme vert, un oxymore?
Dans le cadre de la venue du Musée du Capitalisme à Charleroi en 2021, les partenaires de celui-ci se penchent sur les «gros mots» du capitalisme afin de mieux les mettre en débat…
Jamais la concentration en gaz à effets de serre n’avait augmenté aussi rapidement qu’au XXe siècle. Et jamais la production et le transport de marchandises n’avait atteint de telles proportions. Le capitalisme, basé sur une croissance infinie de la production de biens matériels, est-il compatible avec une utilisation durable des ressources de notre planète?
Pour en parler nous recevons Daniel Tanuro, ingénieur agronome, auteur de «L’impossible capitalisme vert» et de «Trop tard pour être pessimiste!», et membre de l’association Climat et Justice Sociale.

Un partenariat d’ ATTAC, PAC Charleroi, CAL, Maison de la Laïcité, Carol’Or, CNCD-11.11.11, Entraide et Fraternité, Association Culturelle Joseph Jacquemotte, FGTB, Cenforsoc Asbl, FPS, JOC, MOC, Solidaris, Vie Féminine, Formation Léon Lesoil, Mutualité Chrétienne, CSC, Equipes populaires, Eden et Bois du Cazier.

 


⬇️ NL versie ⬇️


 

Cap of geen Cap ? Van 26 januari tot 7 maart 2021, landt het Museum van het Kapitalisme in Charleroi !!

Het Museaum van het Kapitalisme is een geëngageerde, maar niet partijdige, nomadische tentoonstelling over het kapitalistisch economisch systeem en haar invloed op de gezondheid, opvoeding, voeding, cultuur, consumptie, …

Verdeeld in 4 ruimtes (de oorsprong, de verwachtingen, de beperkingen en de alternatieven), is deze tentoonstelling een hulpmiddel ten dienste van het actieve burgerschap.

Ze heeft als doel het debat op constructieve wijze te openen om de sleutels tot het begrijpen van onze maatschappij te bemachtigen en een eigen idee te vormen over het complexe systeem dat onze levens structureert.

Kom begeleid door een gids deze ruimtes ontdekken, vragen stellen, nadenken over onze maatschappij en debatteren over zijn toekomst!

Andere evenementen in verband met de komst van het museum zullen eveneens voorgesteld worden. Bekijk het programma!

Je kan ook zelf gids worden en deelnemen aan de vorming op 23 en 24 januari 2021 of op 1 en 2 februari 2021.


Praktische informatie

  • Data : van 26 januari tot 7 maart 2021 (gesloten op maandag).
  • Waar : Musée du Bois du Cazier, 80 rue du Cazier – 6001 Marcinelle, bereikbaar per bus
  • Prijs : 3,5 € mits reservering en 8,5 € zonder reservering
  • Begeleide bezoeken van 2 uur per groep van 20 personen om 9u30 en 13u30 gedurende de week, en om 10u30 en 14 u op zaterdag
  • Scholen vanaf het vijfde middelbaar. Een pedagogisch dossier wordt vooraf overgemaakt en een voorafgaandelijke animatie in de klas is mogelijk.
  • Meer informatie via charleroi@museeducapitalisme.org
  • Laatste nieuwtjes op onze Facebook pagina

Agenda

 

Deze agenda zal stelselmatig bijgewerkt worden. Om van de laatste nieuwtjes op de hoogte te blijven, abonneer u op onze Facebook pagina.

 

  • 23 februari 2020 : ontmoeting/debat Upgrade : “het ecofeminisme als uitweg van het kapitalisme ? // deel 2”

De partners van het Museum van het Kapitalisme in Charleroi buigen zich over de verschillende facetten van het kapitalisme om er nog beter over te kunnen debatteren…

Om te debatteren over de alternatieven aangebracht door het ecofeminisme, ontvangen wij per videoconferentie Pascale Vielle (UCL),  Florence Vierendeel (Projectleidster bij FPS).

Link van de conferencie : https://us02web.zoom.us/j/82879824709

 


Een samenwerking van ATTAC, PAC Charleroi, CAL, Maison de la Laïcité, Carol’Or, CNCD-11.11.11, Entraide et Fraternité, Association Culturelle Joseph Jacquemotte, FGTB, Cenforsoc Asbl, FPS, JOC, MOC, Solidaris, Vie Féminine, Formation Léon Lesoil, Mutualité Chrétienne, CSC, Equipes populaires, Eden en Bois du Cazier.